Derniers jours pour profiter des soldes en magasin et sur castorama.fr ! Profitez-en !

Comment enlever une cheville à expansion

Retirer une cheville à expansion type Molly®​

La cheville à expansion métallique, couramment appelée cheville Molly® (du nom d’un de ses plus célèbres fabricants), est indispensable lorsque vous souhaitez fixer un objet dans une cloison ou un mur de plaques de plâtre (matériau aussi appelé placo). Elle se pose à l’aide d’une pince spécifique qui lui permet de « s’expanser » (grâce à des ailettes), c’est-à-dire de s’accrocher au dos de la plaque de plâtre. Cette méthode de fixation à l’avantage de supporter des poids assez lourds en utilisant une simple vis. ​

Ces chevilles à expansion type Molly® sont en matériau métallique et existent en plusieurs tailles pour différentes charges. Les cloisons d’une maison en sont souvent bien équipées pour la fixation de meubles et objets de décoration …​

Lors de travaux de bricolage ou de rénovation dans une pièce de votre maison, comment retirer ces chevilles qui sont solidement encastrées dans un mur en placo ? à la perceuse ? au tournevis ? à la pince ? au marteau ? Faut-il la retirer ou la pousser derrière le mur en plâtre ? Il faut trouver des astuces de bricolage pour pouvoir les retirer sans agrandir le trou d’origine, et sans abimer le mur sur lequel elles sont fixées.​

Dans tous les cas, que vous retiriez simplement la cheville à expansion ou que vous agrandissiez le trou du mur en placo, il faudra alors le reboucher avec un enduit de rebouchage. Découvrez ici les différentes solutions de bricolage pour les retirer.

Comment enlever une cheville à expansion

Enlever une cheville à expansion métallique​

Découvrez les 3 solutions possibles pour retirer une cheville à expansion de type Molly® avec de simples outils :​

1) Avec un tournevis et une pince​

2) Avec un tournevis et un marteau​

3) Avec une perceuse​

Enlever une cheville à expansion avec un tournevis et une pince ​

Découvrez en vidéo les bons gestes à effectuer pour retirer une cheville à expansion avec deux simples outils : un tournevis plat et une pince à bec.​

préparez les bons outils pour pouvoir travailler sans faire x aller/retour dans votre atelier

Pour commencer, préparez les bons outils pour pouvoir travailler sans faire x aller/retour dans votre atelier.​

Prenez un tournevis plat adapté à la taille de la vis et une pince à bec de petite taille.​

A l’aide du tournevis, retirez complètement la vis de la cheville.​

placez-le entre la collerette de la cheville et le support

Puis, avec le tournevis plat et large, placez-le entre la collerette de la cheville et le support (placo).​

Repliez les bords de la collerette de la cheville à expansion vers vous. ​

Bien faire attention à ne pas abimer la peinture et le support en placo.​

Astuce : Pliez légèrement les bords de la collerette avec le tournevis puis, avec une pince, pliez deux par deux les côtés opposés en même temps.​

tirez fortement vers vous une des parties pliées de la collerette

Avec la pince, tirez fortement vers vous une des parties pliées de la collerette, afin d’ôter uniquement cette partie de la cheville à expansion. ​

La collerette doit se détacher du corps de la cheville. Si la collerette ne se casse pas complètement, prenez une autre partie pliée de la collerette et tirez dessus fortement. ​

Recommencez l’opération sur les autres parties pliées si besoin.​

Elle tombera alors à l’intérieur de la cloison.​

Une fois la collerette cassée, à l’aide d’un tournevis, repoussez le corps de la cheville derrière le support en placo (mur ou cloison), en donnant des petits coups avec la paume de la main sur le manche du tournevis. ​

Elle tombera alors à l’intérieur de la cloison.​

Enlever une cheville à expansion avec un tournevis et un marteau​

Visionnez la vidéo pour retirer une cheville à expansion avec deux simples outils : un tournevis plat et un marteau.​

Prenez un tournevis à la taille de la vis et un marteau de taille moyenne

Prenez un tournevis à la taille de la vis et un marteau de taille moyenne. ​

A l’aide du tournevis, dévissez complètement la vis de la cheville sans la retirer. ​

A l’aveugle, positionnez la vis en appuie sur la partie vissable de la cheville (sans la visser).​

Enlever une cheville à expansion métallique

Ensuite, avec le marteau, frappez d’un coup sec sur la tête de la vis, mais sans enfoncer la cheville dans le support placo.​

Ce coup sec doit désolidariser la partie arrière (partie vissée) du corps de la cheville à expansion. ​

Si cela ne fonctionne pas, réessayez à nouveau de donner de petits coups secs.​

Enlever une cheville à expansion métallique

Une fois la partie vissée désolidarisée du corps de la cheville, retirez la vis complètement, puis réinsérez-la de nouveau mais de travers (en diagonale).​

Comme vous faites ce geste à l’aveugle, il faut sentir qu’elle soit bien positionnée de travers (pas dans l’axe de la cheville) et qu’elle vienne en appuie sur un bord du fond de la cheville (début de la partie à ailettes).​

Enlever une cheville à expansion métallique

Maintenez la vis dans cette position (de travers) et en appuie sur le fond de la cheville (partie à ailettes).​

Frappez de nouveau d’un coup sec avec le marteau. ​

Cela séparera le corps de la collerette et éjectera la cheville derrière le support en placo (mur ou cloison).​

Enlever une cheville à expansion métallique

Après vous être assuré que le corps de la cheville soit bien éjecté, prenez la vis, positionnez-la de travers pour que le pas de vis accroche la collerette. ​

Tirez sur l’ensemble pour sortir celle-ci du mur en placo. Si cela résiste, c’est que la collerette n’est pas entièrement désolidarisée du corps de la cheville. ​

Recommencez l’opération précédente pour éjecter le corps de la cheville.​

Enlever une cheville à expansion avec une perceuse​

Regardez la vidéo pour retirer une cheville à expansion avec un simple outil : une perceuse.​

Première étape, prenez, dans votre atelier, tous les outils afin de pouvoir travailler sans perdre de temps.​

Première étape, prenez, dans votre atelier, tous les outils afin de pouvoir travailler sans perdre de temps.​

Choisissez un tournevis adapté à la taille de la vis, une petite perceuse avec ou sans fil et des forets à métaux en bon état.​

A l’aide du tournevis, retirez la vis de la cheville à expansion. ​

Prenez la perceuse et un foret à métaux d’un diamètre légèrement supérieur au trou servant à insérer la vis.​

Prenez la perceuse et un foret à métaux d’un diamètre légèrement supérieur au trou servant à insérer la vis.​

Montez le foret sur la perceuse et réglez la perceuse sur une vitesse élevée et sans percussion.​

Assurez-vous aussi que le réglage de couple sur le mandrin soit réglé au maximum pour ne pas avoir d’à-coups.​

Pour percer facilement la cheville à expansion, il faut un foret de bonne qualité et en bon état afin d’attaquer correctement le métal.​

Pour percer facilement la cheville à expansion, il faut un foret de bonne qualité et en bon état afin d’attaquer correctement le métal.​

N’appuyez pas trop fort sur la perceuse quand vous commencez le perçage, vous risquez de bloquer le foret dans la cheville et la faire tourner dans le support en placo.​

En perçant, vous séparez la collerette du corps de la cheville. ​

Le corps doit tomber derrière le support en placo (mur ou cloison).​

En retirant le foret du trou, la collerette doit se retirer toute seule.​

En retirant le foret du trou, la collerette doit se retirer toute seule.​

Si la collerette ne se retire pas en même temps, c’est que la celle-ci n’est pas encore désolidarisée de la cheville.​

Vous pouvez recommencer le perçage jusqu’à ce que la cheville tombe derrière le mur en placo.​

Finition​

Dans tous les cas, et pour finir vos travaux de bricolage ou de rénovation, il ne restera plus qu’à reboucher le trou dans le mur, avec un enduit de rebouchage.​

N’hésitez pas à remplir, avec l’enduit, le trou de la cheville jusqu’au bout pour que la réparation tienne sans fissurer au séchage.​

De plus, l’enduit, une fois durci, se comportera comme le plâtre. Vous pourrez alors repercer dessus, si besoin, pour replacer une nouvelle cheville Molly®.​

FinitionFinitionFinitionFinition

Dernière étape, un petit raccord de peinture et le tour est joué !​

Bon Bricolage !​