Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir un parasol ou une voile d’ombrage

Parasol ou voile d’ombrage ?

Dans le jardin comme sur le balcon, parasols et voiles d’ombrages sont vos alliés pour profiter de votre espace extérieur à l’abri des rayons du soleil. Pour choisir l’équipement adapté à vos besoins, prenez en compte la surface à ombrager, vos préférences pour une solution fixe ou nomade mais aussi les fixations et accessoires.

Choisir un parasol ou une voile d’ombrage

Choisir un parasol

Parasol droit, déporté ou adossable. Découvrez lequel privilégier selon votre espace extérieur disponible.

Choisir un parasol

Les différents modèles de parasols

choisir un parasol
  • Le parasol droit

C’est le plus classique des parasols. Ce modèle est parfait pour ombrager une table, qu’il soit placé en son centre ou qu’il soit positionné sur un pied, juste à côté. Il peut être inclinable pour vous faire profiter de l’ombre tout au long de la journée.

Le parasol droit est généralement léger et donc facile à transporter. Il peut aussi s’utiliser à la plage ou au bord d’une piscine.

  • Le parasol déporté

Avec son grand diamètre, jusqu’à 3 mètres et plus, ce parasol offre une large zone d’ombre. Pour l’ouvrir aisément, il est équipé d’une manivelle très pratique.

choisir un parasol

L’inclinaison de la toile à 45° et la rotation du pied à 360° permettent de vous protéger du soleil quelle que soit sa position dans le ciel.

Le parasol déporté convient parfaitement aux grandes tablées ou aux salons de jardin. De plus, inutile d’avoir un trou dans votre table pour ombrager tous vos convives. Enfin, sa structure en aluminium et acier lui assure une grande solidité.

Cependant, ce parasol est assez lourd. Il est donc préférable de choisir son emplacement dès l’installation.

choisir un parasol
  • Le parasol de balcon

Ce modèle se fixe par pression au sol et au plafond ou s’adosse au mur. Avec sa forme rectangulaire, il est parfait pour offrir de l’ombre aux petits espace sans prendre trop de place.

Certains modèles peuvent à la fois faire office de protection solaire et de brise-vue.

La forme des parasols

La forme de votre parasol dépend avant tout de la configuration de votre table ou de votre salon de jardin à ombrager.

  • Le parasol rond

C’est la forme la plus traditionnelle. Le parasol rond est idéal pour les petits espaces ainsi que pour les tables circulaires. Il se décline désormais dans des formats octogonaux pour une touche déco japonisante.

Côté coloris, le parasol rond est celui qui propose le plus de motifs, ce qui vous permet de le coordonner à votre mobilier de jardin.

Découvrez tous les parasols
  • Le parasol rectangulaire ou carré

Le plus souvent équipé d’une manivelle, ce modèle se déplie facilement. Ses lignes design et ses multiples coloris donnent un style contemporain à votre jardin.

Ce parasol trouve facilement sa place sur une terrasse, le long d’un mur ou au-dessus d’une table carrée ou rectangulaire. Il convient à la fois aux petits comme aux grands espaces.

La bonne info

Le choix du diamètre de votre parasol dépend de la surface à couvrir. Par exemple, un parasol rond de 4 mètres de diamètre protège une surface de 12,60 m2, idéal pour protéger une table de 8 à 10 convives. Un parasol carré de 4 m2 recouvre une surface de 16 m2, soit une table de 10 à 12 convives.

choisir un parasol

Les types de mâts

  • Le bois

Marié à un mobilier traditionnel, le mât en bois est parfait. Il apporte une touche naturelle et exotique au jardin. Choisissez un bois huilé, comme l’eucalyptus ou le bambou, qui sont des essences faciles à entretenir.

 

  • L’aluminium

L’aluminium est un matériau résistant utilisé sur tous les parasols déportés. Il offre un design moderne.

 

  • L’acier

Ce matériau traité antirouille convient parfaitement aux petits parasols droits qui sont faciles à ranger.

Important

L’ennemi du parasol, c’est le vent. Il faut donc lui choisir un emplacement si possible protégé par un mur ou des haies. Si vous habitez dans une région venteuse, préférez un parasol à 8 baleines et un modèle équipé d’une cheminée de décompression afin de limiter les tensions sur la toile. De plus, certains modèles sont spécialement conçus pour résister aux fortes rafales grâce à des baleines flexibles qui s’adaptent à la prise au vent.

choisir un parasol

Quelle toile choisir ?

Une toile de qualité se reconnaît à sa matière et à sa densité.

 

  • La matière de la toile

Il existe principalement 3 tissus : polyester, acrylique et coton.

La toile polyester est la plus répandue. Matière d’entrée de gamme, elle est plus accessible mais s’use néanmoins plus rapidement que les autres. La plupart des modèles sont traités déperlants afin que la pluie glisse sur la toile sans l’imprégner et sans créer de moisissure.

La toile acrylique est plus résistante que le polyester. Traitée anti-UV et déperlant, elle conserve ses couleurs et sa qualité au fil des années.

La fibre oléfine, quant à elle, est une matière hydrophobe. Elle assure ainsi un séchage rapide et elle résiste très bien aux UV.

Enfin, la toile en coton est la plus chère à l’achat mais elle est très résistante et sèche rapidement au soleil, surtout s’il s’agit de coton enduit.

La bonne info

Claires ou sombres, toutes les toiles sont traitées contre les UV. Toutefois, sous une toile sombre, la luminosité sera plus faible et la chaleur sera mieux absorbée par la toile.

choisir un parasol
  • La densité de la toile

Elle dépend du grammage de la toile au m2. Les toiles d’entrée de gamme, les plus fines, possèdent un grammage de 140 g/m2 environ. Plus le grammage est épais, entre 250 et 300 g/m2, plus la toile est résistante et vous protège des UV. Les toiles les plus épaisses peuvent aller jusqu’à 400 g/m2.

 

Vérifiez également l’indice de protection UPF (Ultraviolet Protection Factor) contre les ultraviolets (UV). Cet indice s’échelonne de 10 à plus de 50, 10 représentant la protection la plus faible. L’indice UPF minimum conseillé est 30.

choisir un parasol
La bonne info

Certains modèles disposent d’une toile amovible qui se nettoie plus facilement.

Choisir le socle du parasol

  • Le pied

Pour assurer une bonne stabilité au parasol, le poids d’un pied doit généralement se situer entre 25 et 40 kg. Si votre parasol mesure plus de 2,70 mètres de hauteur, il est conseillé de le lester avec un sac de sable ou un poids supplémentaire. Pour les petits modèles de parasol dont le diamètre de mât ne dépasse pas 32 mm, un pied rempli de sable ou de 13 litres d’eau suffit.

choisir un parasol

Certains socles sont montés sur roulettes et sont équipés d’une poignée de transport pour faciliter leur déplacement.

Côté matériau, tout dépend du style de votre terrasse. Les pieds peuvent être ronds ou carrés, en granit, béton, ciment, résine, plastique ou acier (à protéger en cas d’humidité). Des finitions bois ou pierre sont également proposées.

Important

Pensez à vérifier que le pied s’adapte bien au diamètre du mât de votre parasol (généralement entre 38 à 50 mm).

choisir un parasol
  • La dalle

Pour les modèles déportés et ceux de grand format, il est nécessaire de poser au minimum 4 dalles de 16 kg chacune afin d’assurer la bonne stabilité du parasol.

Les accessoires pour parasols

  • La housse de protection

Très pratiques, les housses de protection en PVC sont enveloppantes et imperméables. Elles permettent de ranger votre parasol à l’abri ou de le laisser à l’extérieur tout en le protégeant contre la pluie et l’humidité.

 

  • Un éclairage d’ambiance

Rechargés grâce à l’énergie solaire, les capteurs LED fixés sur les baleines de votre parasol vous assurent, une fois la nuit tombée, un éclairage d’ambiance d’une autonomie d’environ 1h30.

 

 

Choisir une voile d’ombrage

choisir une voile d'ombrage

Très modernes et aériennes, les voiles ou toiles d’ombrage ont fait leur apparition dans les jardins et sur les terrasses. Elles apportent une touche esthétique à votre extérieur et libèrent l’espace au sol.

Quelle forme de voile d’ombrage ?

En plus d’être esthétique, la toile en polyester de la voile d’ombrage est traitée anti-UV et déperlante, c’est-à-dire que l’eau glisse dessus. Elle existe en 2 formats : triangulaire ou carré.

 

  • La voile triangulaire

Cette forme apporte une touche résolument graphique à votre jardin ou à votre terrasse. Ses dimensions varient de 240 à 600 cm de côté : un format idéal pour la fixer au-dessus de votre table ou de votre salon de jardin.

 

  • La voile carrée

Avec ses 360 cm de côté, c'est la promesse assurée d'avoir de l'ombre tout en apportant un cachet moderne à votre espace extérieur.

La bonne info

Les mailles des voiles sont très serrées pour résister au soleil et à la pluie. La plupart des tissus sont déperlants et sèchent donc rapidement. Néanmoins, préférez une voile d’ombrage équipée d’œillets pour faciliter l’évacuation de l’eau et éviter les moisissures.

Quelle installation pour le voile d’ombrage ?

Pour positionner votre voile, commencez par déterminer les zones ensoleillées de votre terrasse ou de votre jardin que vous souhaitez protéger.

 

  • Pour une installation permanente

Si les murs de votre maison ou de votre appartement le permettent, vous pouvez poser plusieurs points d’ancrage pour fixer la voile d’ombrage directement sur la façade. Il est également possible de l’accrocher à des mâts spécialement conçus pour les voiles d’ombrage.

La bonne info

Vous pouvez superposer ou juxtaposer des voiles de différents coloris, dimensions et formats pour obtenir l’ombrage souhaité tout en structurant les espaces.

choisir un voile d'ombrage
Important

Pensez à poser la toile d’ombrage de manière à créer une légère pente afin d’éviter la formation de poches d’eau en cas de pluie. Pour évacuer l’eau plus facilement, vous pouvez varier les hauteurs des points de fixation. Dans tous les cas, la voile doit être bien tendue.

  • Pour une installation temporaire

La structure autoportée est idéale pour une installation provisoire dans le jardin ou sur la terrasse. Elle se fixe sur des mâts à piquer ou à monter sur des embases et se retire à la fin de l’été.

choisir une voile d'ombrage

Les fixations des voiles d’ombrage

https://media.castorama.fr/is/image/KingfisherDigital/862884f3fb5eeb796bffe967bce3334bb81a3b47?wid=720&$jpgp$

Il existe des kits de fixation qui permettent d’accrocher la voile au sol ou sur un mur à l’aide de chevilles spéciales maçonnerie. Les mousquetons facilitent le décrochage de la voile en cas de vents violents ou lorsqu’il est nécessaire de la nettoyer ou de la ranger.

Pour une pose autoportée, le mât en acier d’une hauteur de 270 cm est indispensable. Il se fixe à l’aide d’un piquet à planter dans le sol ou à fixer sur un socle à l’aide d’un tirefond. Il est maintenu par 2 haubans accrochés à l’aide de sardines qui compensent la traction exercée pImportantar la voile.

Important

Si un mât doit être fixé sur une terrasse, la distance entre le mât et l’extrémité de la voile d’ombrage doit être supérieure à la taille de la toile.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.