Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir un tableau électrique

Le choix d’un tableau électrique

Situé après le disjoncteur général (à proximité immédiate de votre compteur), le tableau électrique regroupe les dispositifs de protection de votre installation électrique. Également appelé tableau de répartition, c’est le point de départ de tous les circuits électriques de votre logement. Le tableau électrique assure la distribution du courant fort de votre réseau domestique. Il doit être complété par un tableau de communication pour la distribution des courants faibles alimentant votre réseau de communication (internet, téléphone…).

Choisir un tableau électrique

Avant de choisir votre tableau électrique, vous devez d’abord déterminer son emplacement en fonction des prescriptions de la norme.

La norme NF C 15-100 définit un espace, appelé ETEL (espace technique logement), destiné à accueillir votre disjoncteur général d’abonné, votre tableau électrique et votre coffret de communication. L’ensemble formé par ces équipements (commande, protection et coffret de communication) est appelé GTL (Gaine Technique Logement).

Selon la nature des travaux que vous effectuez sur votre installation, vos obligations varient :

Où implanter votre tableau électrique

Dimensions de l’ETEL

Selon la norme, l’ETEL doit mesurer au minimum 60 cm de large (largeur de la GTL + 10 cm), sur 25 cm de profondeur et sur une hauteur allant du sol au plafond.

Localisation de l’ETEL

L’ETEL doit être installé à l’intérieur de l’habitation et dans un lieu facile d’accès :
• Dans l’entrée de votre logement, ou tout autre lieu facile d’accès, couloir ou dégagement.
• Dans un local technique facile d’accès.

La norme définit également les endroits où il est interdit d’installer l’ETEL : placard, local poussiéreux ou difficile d’accès, escalier, pièce d’eau. 
Évitez également d’installer votre ETEL à proximité immédiate de canalisations.

Ce tableau vous indique les distances minimales à respecter par rapport à vos canalisations ainsi qu’à certains équipements :

Où implanter votre tableau électrique
Important

• La rangée la plus basse de votre tableau électrique doit se situer au minimum à 50 cm du sol.

• Vos dispositifs de protection (interrupteurs et disjoncteurs) doivent être placés à une hauteur comprise entre 100 et 180 cm.

Voici un schéma récapitulatif des distances minimales à respecter pour l’ETEL :

Voici un schéma récapitulatif des distances à respecter à l’intérieur de l’ETELVoici un schéma récapitulatif des distances à respecter à l’intérieur de l’ETELVoici un schéma récapitulatif des distances à respecter à l’intérieur de l’ETELVoici un schéma récapitulatif des distances à respecter à l’intérieur de l’ETEL

Avant de porter votre choix sur un modèle de tableau électrique, vous devez d’abord réaliser un schéma de votre tableau. Celui-ci vous permettra d’en définir la taille.

Pour toute rénovation, modification ou création d’une installation électrique, la norme impose la réalisation d’un plan des circuits connectés à votre tableau électrique. Il est obligatoire et vous sera demandé pour tout contrôle et certification de votre installation électrique par le Consuel.

Ce schéma est appelé unifilaire car il permet de représenter l’ensemble de vos circuits avec un fil unique sans avoir à différencier la phase, le neutre et la terre. Celui-ci doit obligatoirement comporter :

  • La puissance prévisionnelle
  • Les dispositifs de protection et de commande (interrupteurs différentiels, disjoncteurs divisionnaires, programmateurs...) en indiquant leur sensibilité, leur type et leur calibre
  • Le nombre et la section des conducteurs (fils et câbles)
  • La destination des circuits et les éléments raccordés (prises, interrupteurs, appareils d’électroménager, radiateurs ou autres)
  • Les locaux desservis (cuisine, chambre 1, chambre 2...)
  • La nature des canalisations pour les circuits extérieurs

Le plus simple est de procéder en vous servant de votre plan d’installation électrique.

Celui-ci va vous permettre de recenser tous les éléments électriques de votre logement et de définir les différents circuits. Une fois les circuits définis, vous pouvez déterminer le nombre de disjoncteurs divisionnaires dont vous avez besoin, leur calibre et leur destination (éclairages, prises de courant, circuits spécialisés) selon les prescriptions de la norme NF C 15-100.

Vous opérerez ensuite la répartition des disjoncteurs divisionnaires entre les dispositifs de protection (interrupteurs différentiels), ce qui vous permettra de définir le nombre de rangées dont vous aurez besoin dans votre tableau électrique, et donc de définir sa taille.

Le schéma unifilaire du tableau électrique
La bonne info

N’oubliez pas les règles de la norme NF C 15-100 :

  • Au moins 2 interrupteurs différentiels
  • Une rangée par interrupteur différentiel
  • Pas plus de 8 disjoncteurs divisionnaires après chaque interrupteur différentiel

La taille de votre tableau électrique sera déterminée par vos besoins. Elle est exprimée en modules de 17,5 mm.

Le module peut se définir comme l’unité de mesure standardisée du tableau électrique. 
Cette unité est également utilisée pour les disjoncteurs divisionnaires, interrupteurs différentiels et autres équipements que vous installerez sur chaque rangée de votre tableau. 
Les notices des fabricants vous indiqueront leur taille exacte. Cependant, généralement :

                                                                                          Interrupteur différentiel = 2 modules
                                                                                          Disjoncteur divisionnaire = 1 module

La taille du tableau électrique

La largeur des tableaux électriques est habituellement standardisée pour 13 modules. 
Ce tableau vous aidera à déterminer de combien de rangées vous avez besoin pour un tableau standard 13 modules :

La taille du tableau électrique
alt text
Important

Afin de permettre l’éventuelle extension de votre installation, vous devez laisser 20 % minimum d’emplacement libre dans tout le tableau de répartition. Il doit donc rester des caches en plastique pour incorporer de nouveaux modules ultérieurement.

En logement collectif, vous devrez laisser une réserve minimum de 6 modules.

Si vous souhaitez installer un tableau électrique secondaire, il existe des tableaux de plus petite taille, à une rangée comportant de 1 à 8 modules.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.