Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Quelle motorisation de porte de garage choisir

La motorisation d’une porte de garage

Si votre porte de garage ne comporte pas de motorisation intégrée, vous pouvez y remédier en installant vous-même un système qui vous fera gagner en confort et en temps. De plus, la plupart des portes de garage motorisées se verrouillent systématiquement à la fermeture et contribuent à votre sécurité. Suivez tous nos conseils pour apprécier la faisabilité de ce projet et faire les bons choix.

 

Quelle motorisation de porte de garage choisir


Quels sont les différents types d’ouverture de porte de garage ?

En premier lieu, identifiez le mode d’ouverture de la porte de votre garage.

La porte sectionnelle

• La porte sectionnelle

C’est la porte la plus courante. Elle doit sa souplesse à la multitude de panneaux articulés qui la constituent. Elle est amenée à s’ouvrir par le haut, le long du plafond.

La porte coulissante

• La porte coulissante 

Elle est constituée de plusieurs sections ou de lattes et s’ouvre le long du mur du garage. Elle est guidée par un rail latéral.

La porte basculante

• La porte basculante

Constituée d’un seul plan rigide, elle s’ouvre par le haut et peut, selon les cas, déborder ou non sur l’extérieur.

La porte basculante

• La porte à enroulement

Elle fonctionne à la manière des volets roulants, en s’enroulant autour d’elle-même.

Les portes battantes

• Les portes battantes

Equipées de 2 vantaux pivotant sur eux-mêmes, les portes battantes s’ouvrent le plus souvent vers l’extérieur du garage. Les garages de grande taille peuvent cependant permettre un ouverture vers l’intérieur.

Les portes pliantes

• Les portes pliantes

Elles s’ouvrent en accordéon de chaque côté. Ce système a tendance à être de moins en moins utilisé.

Quel type de motorisation pour quelle porte de garage ?

Il existe plusieurs types de motorisation :

Le moteur à chaîne

• Le moteur à chaîne

Il est fixé au plafond et entraîne une chaîne métallique (de même nature qu’une chaîne de vélo ou de moto), de façon à tracter la porte. Un chariot glisse sur un rail pour ouvrir la porte. Elle est compatible avec les portes basculantes et sectionnelles. De plus, c’est une solution assez silencieuse.

Le moteur à chaîne

Le moteur à courroie

Il repose sur le même principe que le moteur à chaîne. Fixé au plafond et entraînant un ruban élastomère.
Ce ruban offre une résistance supérieure à la chaîne. Il peut tracter des portes sectionnelles et basculantes de gabarit et de masse plus élevés que le moteur à chaîne.

Le moteur à courroie

• Le moteur à courroie

Il repose sur le même principe que le moteur à chaîne. Fixé au plafond et entraînant un ruban élastomère.
Ce ruban offre une résistance supérieure à la chaîne. Il peut tracter des portes sectionnelles et basculantes de gabarit et de masse plus élevés que le moteur à chaîne.

Le moteur à crémaillère

• Le moteur à crémaillère

Son fonctionnement est assez proche du moteur à chaîne sauf que, dans ce cas, c’est le moteur lui-même qui se déplace le long d’un rail cranté. Il accompagne un mouvement soit le long du mur ou soit au plafond.
Le moteur à crémaillère est compatible avec les portes sectionnelles, basculantes et coulissantes.

Le moteur axial

• Le moteur axial

Il est logé dans le cylindre autour duquel s’enroule la porte lors de l’ouverture. 
Le dispositif est semblable à celui des volets roulants. Il n’est compatible qu’avec les portes à enroulement.

Le moteur à portail

• Le moteur à portail

Il commande 2 bras articulés qui permettent l’ouverture des portes du garage, à la manière de celle d’un portail à 2 battants.
Seules les portes battantes sont compatibles avec ce type de motorisation.

Important

Les portes de garage pliantes ne sont compatibles avec aucun type de motorisation.

Voici un tableau récapitulatif des compatibilités entre les moteurs et les types de portes de garage :

Un tableau récapitulatif des compatibilités entre les moteurs et les types de portes de garage
La bonne info

En cas de panne, les portes motorisées peuvent toujours être ouvertes manuellement de l'intérieur.

Avant l’installation d’une motorisation sur une porte de garage existante, il existe quelques prérequis :
- La porte de garage doit être en parfait état de fonctionnement.
- Une arrivée électrique doit se trouver à proximité de l’emplacement du futur moteur.

Les solutions pour motoriser une porte de garage

Quelles sont les solutions pour motoriser une porte sectionnelle ou basculante ?

Si votre garage est déjà pourvu d’une porte de garage de type sectionnelle ou de type basculante avec débord, il est envisageable de les motoriser après-coup avec un kit de motorisation adapté, qui intègre un moteur à chaîne ou à courroie.

Le principe de motorisation par courroie ou par chaîne consiste à tracter la porte depuis la position fermée grâce à un bras d’entraînement et à la plaquer au plafond. 
Ce bras est lui-même relié à une courroie ou une chaîne insérée dans le rail central. La courroie ou chaîne est commandée par un moteur fixé au niveau de l’extrémité du rail.


Il est essentiel d’adapter la puissance de la motorisation au gabarit de votre porte. En cas de doute, consultez un expert en magasin. Il vous aidera à ajuster la puissance de la motorisation à vos besoins et à assurer la longévité de votre équipement. 
Si possible privilégiez l’alimentation solaire par panneau voltaïque, qui est renouvelable et économique.

Pour choisir la puissance de la motorisation, recueillez le maximum d’informations, à commencer par le matériau de votre porte et ses côtes.

Prendre les bonnes mesures

Prendre les bonnes mesures

Calculez la surface totale de la porte en multipliant sa hauteur par sa largeur :S (en m²) = H (en m) x L (en m)

Les fabricants donnent les dimensions ou la surface maximales des portes de garage supportées par le moteur. Il faut impérativement suivre ces recommandations pour éviter tous risques de panne ou d’accident.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre disposition afin de vous accompagner dans vos projets.