.

Choisir un îlot central

Concevoir l’îlot de la cuisine

Dans une cuisine ouverte, l’îlot central permet de délimiter l’espace tout en apportant une ambiance conviviale et chaleureuse. Dans une vaste cuisine fermée, il devient le point central autour duquel s’organise la préparation des repas puis leur dégustation.​
L’îlot propose plusieurs possibilités : espace de rangement, coin repas, plan de travail avec ou sans point d’eau et zone de cuisson. Si vous rêvez d’installer un îlot central, vous trouverez ici tous les conseils pour concevoir une vraie cuisine de chef.​

Choisir un îlot central

Comment choisir son îlot de cuisine ?

Pourquoi aménager sa cuisine avec un îlot ?​

L’installation d’un îlot central offre différents avantages. La cuisine ouverte sur le salon ou la salle à manger est très apprécié pour son côté convivial et impression d’espace. ​

L’îlot central

L’îlot central de la cuisine permet ainsi de délimiter les espaces entre côté cuisine et côté pièce à vivre tout en offrant un espace d’échange entre hôtes et convives, surtout si l’îlot fait également office de bar. ​

Préparer le repas peut ainsi se faire tout en participant à la vie de la maison.​

L’îlot central est également très apprécié des cuisiniers amateurs car il offre un nouveau plan de travail qui peut être équipé d’un évier ou d’une plaque de cuisson. ​

Enfin, ses nombreux rangements rendent la cuisine pratique et facile à vivre. ​

Le semi-îlot

La surface de la cuisine​

Pour l’installation d’un îlot central, la première contrainte est avant tout l’espace disponible : les cuisines fermées de moins de 12 m² ne sont pas adaptées à ce type d’aménagement. ​

Il est d’ailleurs préférable d’avoir une cuisine d’au moins 15 m² de surface pour ne pas entraver la circulation dans la pièce. ​

Pourquoi alors ne pas réfléchir à la création d’une cuisine ouverte ?​

Les dimensions de l’îlot

Les dimensions de l’îlot

La taille de l’îlot doit être proportionnelle à la taille de votre cuisine. ​

Elle dépend également des fonctions et des utilisations qui seront faites de l’îlot : coin pour manger à 2 ou bien à 4-5, rangements ou également point de cuisson ou point d’eau pour le lavage.

  • Largeur​

Pour une utilisation confortable de votre îlot, comptez au minimum 100 cm de large. Si vous souhaitez l’utiliser comme coin repas, comptez minimum 50 cm par personne, soit 150 cm minimum pour 3 personnes.​

  • ​Profondeur​

Il est conseillé de prévoir de 60 à 65 cm de profondeur, comme pour un plan de travail classique. Mais vous pouvez bien sûr positionner plusieurs meubles pour un îlot plus imposant, notamment si vous souhaitez manger en face-à-face. Si vous optez pour un îlot central avec zone de lavage ou de cuisson, prévoyez un espace d’au moins 15-20 cm autour de l’évier ou de la plaque de cuisson pour éviter les projections.​

  • Hauteur​

Adaptez-la à celle de votre plan de travail pour créer une harmonie dans votre cuisine. En général, l’îlot mesure donc entre 85 et 95 cm de haut. Il peut être plus haut d’une dizaine de centimètres si vous prenez vos repas dessus.​​

Pour votre confort et pour faciliter la circulation, prévoyez 100 cm de dégagement autour de l’îlot. Augmentez-le à 120 cm du côté des meubles de cuisine afin de ne pas entraver l’ouverture des portes de caissons, de l’électroménager (four, micro-ondes, lave-vaisselle) et des tiroirs.​

Si votre îlot a vocation à être utilisé comme une table, pensez à prévoir de l’espace supplémentaire pour les chaises ou les tabourets. De plus, le plan de travail devra dépasser des rangements situés en-dessous afin de libérer de la place pour les jambes.​

 ​

Important

Lors de la prise des mesures, veillez à bien prendre en compte vos déplacements entre les différents éléments du triangle d’activité pour éviter une trop grande distance entre les points d’eau, de cuisson et de froid.

Choisir un îlot central

Quel type d’îlot de cuisine choisir ?

Les formes de l’îlot​

En général carré ou rectangle, l’îlot peut également prendre des formes plus singulières et sur-mesure. ​
Sachez qu’il existe 2 types d’îlot : 

Vous avez le choix entre 2 grands types d’îlots : ceux qui fournissent des rangements supplémentaires et jouent le rôle de table de repas et ceux qui constituent des blocs multifonctionnels avec plan de travail, évier, table de cuisson ou four.

Îlot avec rangements

L’îlot central​

Placé au milieu de la cuisine afin que l’on puisse circuler tout autour, l’îlot central est le plus répandu. ​

Il structure l’espace et apporte convivialité et praticité à la pièce. ​

Il peut décliner sous toutes les formes : îlot simple, îlot avec zone de repas ou bar, îlot avec zone de lavage ou de cuisson, avec ou sans rangements.​

Le semi-îlot​

Le semi-îlot​

Alternative à l’îlot central, le semi-îlot ou îlot en épi s’installe dans les petites cuisines ou dans celles où la disposition n’offre pas de dégagement suffisant pour circuler tout autour.​

Il peut alors se positionner contre un mur afin d’optimiser l’espace sans entraver la circulation ni cloisonner la pièce. ​

Dans une cuisine en L où il est adossé au plan de travail, le semi-îlot doit être à la même hauteur que celui-ci. ​

Dans ce cas précis, il peut être appelé faux-îlot car il créer une unité avec le plan de travail de la cuisine.​

Les utilisations de l’îlot : quels sont vos besoins ?​

Vous avez le choix entre 2 grands types d’îlots : ceux qui fournissent des rangements supplémentaires et jouent le rôle de table de repas et ceux qui constituent des blocs multifonctionnels avec plan de travail, évier, table de cuisson ou four. Mais rien n’empêche de choisir un îlot en fonction de vos propres besoins, par exemple une zone bar et une plaque de cuisson, des meubles de rangements et une zone de lavage…​

Îlot avec rangements​

Îlot avec rangements​

C’est l’option la plus simple et celle qui demande le moins de travaux. ​​

Composé de meubles bas (tiroirs et caissons), l’îlot de préparation fournit ainsi des rangements complémentaires.


Le plan de travail peut servir de table, à déposer les courses mais aussi d’espace supplémentaire pour poser vos différents appareils électroménagers.​

La bonne info

Pensez à installer des spots ou des luminaires suspendus pour bien éclairer ce nouvel espace.

En résumé : les bonnes questions à se poser pour choisir son îlot​

Choisir un îlot de cuisine n’est pas aussi anodin qu’il puisse y paraitre. Pour aménager sa cuisine, il faut se poser les bonnes questions, ce qui vous fera gagner du temps et du confort d’utilisation au quotidien. N’hésitez pas également à trouver des idées et des conseils en parcourant les pages déco cuisines.​

Voici quelques questions à vous poser avant de craquer pour l’îlot central de vos rêves :​

  • Ma cuisine est-elle assez spacieuse ?​

  • Quelles fonctions l’îlot devra-t-il remplir ? séparer les espaces, laver (présence d’un évier), cuisiner (plan de travail, plaque de cuisson), manger (coin repas, table, bar), ranger…​

  • Quelles dimensions d’îlot pour mes besoins ?​

  • Quelle forme privilégier selon l’espace disponible et mes besoins ? îlot, semi-îlot​

  • Quel modèle et matériau choisir pour s’accorder à la déco de ma cuisine ?​​

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.