.

Découvrez notre NOUVEAU PROGRAMME DE FIDÉLITÉ et tous ses avantages  !> En savoir plus

Comment réparer du parquet qui gondole

La réparation d’un parquet qui gonfle​

Le parquet en bois est un revêtement de sol parfait pour apporter de la chaleur et de l’authenticité à une pièce. Cependant, il arrive que, sans que vous sachiez pourquoi, le parquet, qu’il soit flottant ou collé, se déforme et se met soudain à gondoler. Ce type de problème, appeler « tuilage », peut survenir aussi bien sur les parquets en bois massif qu’en bois contrecollés. ​

Outre l’aspect inesthétique de cette situation, un parquet qui gondole peut gêner l’ouverture et la fermeture des portes et devenir bruyant. Un parquet qui gonfle fortement peut s’avérer dangereux en risquant d’occasionner des chutes. Votre parquet en bois gondole ? Découvrons ensemble les causes de ces dégâts ainsi que nos conseils pour savoir comment procéder à la réparation de votre parquet pour qu’il cesse de gondoler.​

ParquetParquetParquetParquet

Pourquoi un parquet gondole ?

Un parquet en bois, flottant ou collé, ne se met jamais à gondoler par hasard. Ainsi, diverses causes peuvent être à l’origine de cette situation fâcheuse qui crée cet effet de vague sur votre revêtement de sol.​

Parquet

Un dégât des eaux ​

Lors d’un dégât des eaux, le plus souvent occasionné par une fuite, le parquet qui se trouve dans la pièce concernée est alors mouillé.​

Le bois, massif ou entrecollé, absorbe de l’eau et se met inévitablement à gondoler.​

Parquet

Un manque d’aération ​

Une pièce ou une maison qui n’est pas suffisamment aérée est sujette à un excès d’humidité qui peut également être à l’origine d’une déformation du parquet. ​

Le bois se charge alors de l’humidité régnant dans l’air ambiant et gonfle inévitablement. ​

Veillez à ce que votre parquet soit toujours maintenu dans une pièce dont le taux d’humidité avoisine les 50 à 60% et, au besoin, à procéder à une isolation par le sol avant la pose du parquet.​

Parquet

Une essence de bois inadaptée ​

Tous les bois ne conviennent pas pour réaliser du parquet dans certaines pièces de la maison. ​

C’est le cas notamment des pièces de la maison où le taux d’humidité est le plus important, appelées aussi pièces d’eau, à savoir la cuisine et la salle de bain, dans lesquelles il est préférable de poser du parquet en bois exotiques, naturellement hydrofuges. ​

Ce type de bois ne risque donc pas de gondoler ou de subir de dégâts au contact de l’eau.​

Parquet

Une pose mal préparée ​

Avant de poser un parquet, il est important de veiller à ce que certaines étapes préalables aux travaux soient effectuées dans le respect de certaines règles. ​

Ainsi, il est indispensable à veiller à ce que les lames de parquet ne soient pas entreposées dans un endroit où le taux d’humidité est trop élevé, au risque de les déformer. ​

De même, dans le cas de la pose d’un parquet stratifié, oublier de réaliser la sous-couche aura des conséquences fâcheuses sur le résultat final.​

Parquet

Des mesures mal prises ​

Il est impératif de prendre les mesures de la pièce avec le plus grand soin avant de se lancer dans les travaux de pose d’un parquet. ​

En effet, si les lames occupent trop de place par rapport à la surface globale du sol, elles n’auront pas assez de place pour bouger avec le temps. ​

Il est donc primordial de réaliser un joint de dilatation sur tout le pourtour de la pièce afin de laisser un petit espace entre les lames de bois et le mur.​

Parquet

Une pose réalisée dans de mauvaises conditions 

Afin que les travaux de pose d’un parquet se déroulent dans de parfaites conditions et que le résultat attendu soit impeccable, il est important de veiller à le faire en respectant certains paramètres extérieurs. ​

Ainsi, une pose de parquet doit être réalisée à une température comprise entre 15°C et 30°C, avec un taux d’humidité ambiant de 45 à 65%.​

Parquet

Des meubles trop lourds​

Poser des meubles au poids trop important peut entraîner des déformations du parquet, ce qui peut notamment être le cas pour un parquet stratifié. ​

Déplacer les meubles dans la pièce suffira généralement à équilibrer leur poids sur le parquet et à éliminer le problème.​

Comment procéder à la réparation d’un parquet qui gondole ?​

Les parquets qui gondolent perdent de leur esthétisme mais peuvent aussi entraver le bon fonctionnement des portes de la pièce ou encore se mettre à grincer. Découvrez comment réaliser, sans l’aide d’un professionnel, la réparation du gondolement de votre revêtement de sol sans faire de gros travaux de rénovation. Vous pourrez retrouver un parquet collé ou flottant complètement plat et régulier, sans aucun effet de gondolement.

Le matériel nécessaire​

Afin de réaliser les travaux de réparation d’un parquet qui gondole, vous aurez besoin de quelques outils :​

Parquet

Laisser sécher le parquet ​

Si vous avez été victime d’un dégât des eaux à la suite d’une fuite, commencez par retirer l’excédent d’humidité en passant la serpillère sur le parquet. Dans le même temps, ouvrez les fenêtres afin d’aérer la pièce et de faire baisser le taux d’humidité présent dans la pièce. ​

Mettez ensuite le chauffage dans la pièce et séchez les lames les plus mouillées directement avec un sèche-cheveux afin d’éliminer plus rapidement l’eau contenue dans le bois. ​

Afin de parfaire le séchage de la pièce et du sol, vous pouvez aussi installer un déshumidificateur d’air. Si le dégât des eaux est l’unique origine du gondolement du parquet, cette seule opération de séchage suffira à la réparation de la déformation de votre sol.​

La bonne info ​

Vous pouvez mettre un meuble lourd sur les lames les plus gondolées pour qu’elles ne sèchent pas en gardant une forme de vague.​

Parquet

Poncer légèrement le parquet ​

Ce type de solution est à adopter pour remettre en état un parquet qui n’a subi qu’une faible déformation. ​

Procédez à un ponçage léger de la surface du parquet victime de gondolement. Une fois le problème résolu, vous devrez refaire la finition du parquet. ​

Cette dernière étape de rénovation va s’avérer plus complexe sur un parquet teinté car un décalage de couleur risque d’apparaître avec le reste du sol.​

Parquet

Réaliser un ponçage à blanc​

Cette seconde solution de ponçage est quant à elle à adopter si le parquet présente une déformation importante. ​

Le ponçage à blanc est cependant à éviter sur un parquet avec chanfreins car il va enlever une épaisseur de bois suffisante pour effacer les chanfreins. ​

Une fois la partie du parquet gondolée redevenue plane, vous devrez alors revernir ou rehuiler le parquet pour finir la réparation.​

Parquet

Revoir les dimensions  ​

Si l’espace de dilatation entre les lames et les murs a mal été calculé et se révèle insuffisant, vous allez devoir remédier à ce défaut de pose. ​

Dans un premier temps, commencez par retirer tous les meubles et les plinthes de la pièce pour procéder à la réparation adéquate.​

Parquet

Tracez ensuite, sur tout le tour de la pièce et directement sur chaque lame du parquet un trait à 1 cm du mur, ce qui laissera ainsi de l’aisance aux lames pour leur dilatation naturelle.​

Parquet

Vous allez ensuite procéder au découpage de chaque lame à la scie oscillante en suivant le trait que vous venez de tracer. ​

Vous pouvez aussi utiliser un ciseau à bois bien affuté et un marteau. ​

Dégagez le parquet des murs progressivement, lame par lame.​

Parquet

Une fois la découpe des lames de parquet terminée, attendez que les lames se remettent à plat sur toute la surface du sol avant de remettre les plinthes en place. ​

Vous pouvez aussi appuyer sur les lames à la main pour les aider à reprendre leur place.​

Parquet

Il ne vous reste plus alors qu’à reposer les plinthes tout autour de la pièce et à remettre les meubles en place.​

Parquet

Si le parquet est trop endommagé et a subi des dégâts trop importants, comme des fissures, une simple réparation ne sera pas suffisante pour régler le problème et le remettre en état.​

Il faudra alors procéder à des travaux plus importants avec une dépose et repose de l’ensemble des lames. ​

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si ces travaux vous paraissent trop compliqués à réaliser par vous-même, en pensant à demander un devis pour trouver le meilleur prix.​