Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Réaliser la plomberie dans une salle de bains

Choisir l’installation de plomberie dans la salle de bains

Lors de la création ou de la rénovation d’une salle d’eau, le choix et la bonne installation des éléments de plomberie sont essentiels pour garantir un résultat durable et fonctionnel. Suivez nos conseils afin de bien sélectionner votre alimentation et votre évacuation des eaux dans la salle de bains.

 

Réaliser la plomberie dans une salle de bains

Les éléments de plomberie dans la salle de bains

L’alimentation en eau

L’alimentation en eau d’une salle de bains peut être apparente ou encastrée dans le mur. Côté matériaux, vous avez le choix entre le cuivre, le PER et le multicouche.

Les éléments de plomberie dans la salle de bains
Les éléments de plomberie dans la salle de bains
  • Le cuivre

C’est le plus résistant à la dilatation et le plus durable des matériaux de plomberie.

Il se trouve très fréquemment dans les maisons anciennes.

Les éléments de plomberie dans la salle de bains
  • Le PER

Il se présente sous la forme de tubes souples rouges ou bleus (eau chaude et eau froide). Ayant besoin d’être protégés de la lumière, ces tubes sont installés en pose encastrée et souvent recouverts par une gaine de la couleur correspondante.

Les éléments de plomberie dans la salle de bains
  • Le multicouche

Le multicouche est assez souple car il comprend du métal et du polyéthylène. Généralement blanc, il peut être tordu à la main ce qui facilite sa pose. Il combine la résistance à la dilatation du cuivre et la facilité d’installation du PER.

La bonne info

Vous n’avez pas l’obligation de réaliser votre rénovation avec le matériau de votre ancienne installation. En effet, si vous effectuez une rénovation partielle, raccordez facilement votre nouvelle alimentation en PER ou multicouche à un réseau en cuivre grâce au raccord adapté.

L’évacuation des eaux

S’il comprend une pente suffisante et les bons diamètres, le réseau d’évacuation de la salle de bains garantit le rejet des eaux usées sans débordement, refoulement, fuite ou mauvaises odeurs.

Il faut distinguer les eaux noires ou vannes, provenant des WC, et les eaux grises ou ménagères, rejetées par le reste des installations de la salle de bains. Selon les équipements, ces eaux peuvent être reliées ou non à la même évacuation.

  • Les descentes, chutes et tuyaux

Les chutes, ou descentes, sont les tuyaux verticaux qui permettent d’évacuer les eaux usées dans les réseaux d’assainissements (égouts). Elles sont le plus souvent en PVC rigide, même s’il en reste parfois en fonte dans les anciens bâtiments. Dorénavant, ce matériau est interdit pour sa toxicité.

Dans la salle de bains, les canalisations reliant les appareils sanitaires aux chutes ou descentes sont des tuyaux PVC qui doivent respecter une pente de 1 à 3%, autrement dit, une pente de 1 à 3 cm par mètre.

  • Le siphon

C’est un élément essentiel de toute canalisation puisqu’il permet l’évacuation des eaux usées en évitant la remontée des mauvaises odeurs.

  • La bonde

Il s’agit d’une pièce métallique positionnée sur le trou d'écoulement du sanitaire : lavabo, vasque, douche et baignoire. Pour permettre l'évacuation de l’eau, la bonde se ferme et s'ouvre selon divers systèmes : à chaînette, automatique ou encore à clapet.

Les raccordements sanitaires

Lors de la création ou de la rénovation d’une salle de bains, différents raccordements sont à réaliser. Voici les diamètres extérieurs minimum de tuyaux à prévoir lors de vos travaux de plomberie pour garanti rune bonne circulation de l’eau et un débit suffisant.

Le chauffe-eau est alimenté en eau froide par un tuyau de 18 mm de diamètre minimal et le tuyau de sortie d’eau chaude mesure au moins 16 mm de diamètre.

La douche et la baignoire sont alimentées par des tuyaux de de diamètre extérieur minimum de 14 et 15 mm respectivement. Le diamètre extérieur de leur évacuation doit être supérieur ou égal à 33 ou 38 mm.

Le WC est alimenté uniquement en eau froide par un tuyau de 12 mm de diamètre minimum et son évacuation est normalisée de 80 à 100 mm selon l’année d’installation de votre évacuation.

La vasque ou le lavabo ont une alimentation d’au moins 12 mm de diamètre extérieur et une évacuation de 33 mm.

Le lave-linge doit disposer d’une alimentation de 12 mm de diamètre minimum tandis que son évacuation mesure au moins 33 mm de diamètre extérieur.