Votre liste de souhaitsCréer un compteSe connecter

Choisir le matériau d’une fenêtre

Fenêtre en PVC, bois ou aluminium ?

Isolation thermique et phonique, facilité d’entretien, teinte et finition, labels… Entre le PVC, le bois et l’aluminium, pour faire votre choix, il est essentiel de connaître les critères et caractéristiques de chaque matériau.

Découvrez la composition d’une fenêtre en PVC à double vitrage et à renforts en acier.

Choisir le matériau d’une fenêtre


Bien que dépassé aujourd'hui par le PVC et l'aluminium, le bois est encore couramment utilisé pour fabriquer des fenêtres. En effet, il est privilégié pour les chantiers de rénovation puisque son aspect chaleureux se marie particulièrement bien à la plupart des styles régionaux.

Les essences exotiques (curupixa, méranti…) sont plus utilisées que les feuillus (chêne) et les résineux (sapin du Nord). Après leur usinage et avant leur assemblage, les bois européens reçoivent un traitement IFH (Insecticide, Fongicide, Hydrofuge).

Naturellement isolant thermique et phonique, le bois est l'un des matériaux les plus abordables, surtout lorsqu'il s'agit de résineux ou d'essences exotiques. Ces essences sont aussi très résistantes à l'humidité, aux moisissures et aux insectes. Les feuillus, le chêne en particulier, ont pour eux l'élégance de la tradition.

Choisir le matériau d’une fenêtre

Le bois est un matériau vivant qui exige une certaine attention pour bien vieillir, d’autant plus lorsqu'il est employé dans des conditions climatiques difficiles (montagne, bord de mer). Pour l’entretien de vos fenêtres en bois, vous avez le choix entre plusieurs couleurs et finitions : peinture microporeuse, lasure, vernis...

Découvrez la composition d’une fenêtre en bois.

Découvrez la composition d’une fenêtre en bois.

Découvrez également la composition d’une fenêtre en bois avec allège.

Découvrez également la composition d’une fenêtre en bois avec allège.

Ce matériau bénéficie d'une image haut de gamme méritée : ses profilés sont les plus fins du marché, ce qui favorise une luminosité (clair de jour) maximale. Ce matériau qui confère un style moderne équipe le plus souvent les constructions contemporaines. La variété des teintes est unique sur le marché. Thermolaquées, ces teintes sont uniquement appliquées en usine.

À la fois léger et rigide, l'aluminium est parfaitement adapté aux parois vitrées de grandes dimensions (baie coulissante, large châssis fixe…).

Choisir le matériau d’une fenêtre

La qualité de l’aluminium est attestée par plusieurs labels et offre un gage de pérennité et de simplicité d'entretien. En fait, les menuiseries en aluminium ne demandent quasiment aucun entretien mais le matériau est sensible aux chocs et aux rayures.

L'aluminium est un métal conducteur de la chaleur comme du froid. Pour être isolante, l’ossature d’une fenêtre ou porte-fenêtre en aluminium doit être équipée de rupteurs de ponts thermiques (barrettes synthétiques en polyamide). Malgré cela, les performances thermiques de ces ouvertures restent légèrement inférieures à celles de leurs concurrentes en PVC.

Découvrez la composition d’une fenêtre en aluminium.

Choisir le matériau d’une fenêtre

Les menuiseries mixtes combinent le plus souvent les avantages du bois avec ceux de l'aluminium. En effet, ce type de fenêtre permet d’associer les performances thermique et phonique du bois (côté intérieur) avec les critères de résistance et d’entretien de l’aluminium (côté extérieur). Le bois confère un aspect chaleureux à votre intérieur tandis que l’aluminium offre un aspect contemporain à la façade.

Il existe également des menuiseries mixtes qui conjuguent le PVC à l’aluminium ou encore le PVC et le bois.

Choisir le matériau d’une fenêtre

Quoiqu’il en soit, les performances thermique et phonique s’en trouvent améliorées puisqu’elles permettent l’association de vitrages lourds sur des ouvertures de grandes dimensions. Le plus souvent, ce type de menuiseries hybrides se trouvent sur des maisons passives et autres BBC (Bâtiments à Basse Consommation).

Les produits mixtes sont exclusivement fabriqués sur-mesure et leur assemblage exige un savoir-faire que tous les professionnels ne possèdent pas, ce qui peut ainsi représenter un coût important.

Découvrez la composition d’une fenêtre mixte en PVC et aluminium double vitrage.

Choisir le materiau d'une fenetre

Découvrez la composition d’une fenêtre mixte en bois et aluminium triple vitrage.

Choisir le matériau d’une fenêtre

  • Pour le bois

Afin de préserver cette ressource naturelle, des organismes indépendants ont développé des certifications concernant l'origine des bois et la manière dont ils sont produits.

Le label PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées) s’applique plus particulièrement aux bois issus des forêts européennes. Les forêts concernées sont gérées de façon durable en fonction de règles spécifiées région par région, permettant ainsi d’assurer la pérennisation du patrimoine forestier.

Le label FSC (Forest Stewardship Council) indique que les bois sont issus de forêts gérées durablement. Leur exploitation doit respecter des exigences rigoureuses en matières sociale, économique et environnementale.

Vérifié par l’AFNOR, association française de normalisation, le label FCBA (institut technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement) certifie la conformité des produits au référentiel concernant les menuiseries bois et mixte.

Choisir le matériau d’une fenêtre
  • Pour l’aluminium

Pour des menuiseries installées dans des zones à proximité du bord de mer, le label QUALIMARINE garantit la résistance des profilés en aluminium face à la corrosion.

De son côté, le label QUALICOAT garantit la tenue supérieure des peintures thermolaquées appliquées sur les profilés en aluminium.

Choisir le matériau d’une fenêtre

Il arrive que certaines fenêtres en bois se déforment au fil du temps, ce qui diminue l’étanchéité entre le dormant et l’ouvrant. De même, sur des fenêtres plus récentes en PVC ou en aluminium, les joints d’étanchéité de mauvaise qualité peuvent se dégrader et finalement laisser passer l’air, l’eau ou encore la poussière.

Sachez qu’il existe des joints qui permettent de calfeutrer à nouveau votre fenêtre pour limiter toute perte de chaleur.

En fonction du type de menuiserie installée (bois, PVC…), vous avez le choix entre plusieurs sortes de joints. Ces joints sont fabriqués en divers matériaux et proposés en plusieurs coloris et dans des épaisseurs variables suivant le jour à combler. Ils affichent des profils variés (en V, en P, en E…) qui sont autocollant, à coller ou à clouer pour correspondre au bâti de votre fenêtre.

Étanchéifier les fenêtres existantes

Par exemple, vous pouvez trouver des joints de calfeutrage en mousse autocollants qui comblent des jours de 2 à 7 mm ou des joints en caoutchouc à profil en V transparents pour rester discret.

Pour toutes vos questions, nos experts en magasin sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos projets.